Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 14:28

petit poème paranoïaque

on dit que les sages et les fous aiment le désert, assujettis à la pauvre poussière du minéral
on dit que nous faisons mourir à petit feu ce qu'ils appellent diversité
on dit que les forêts grimacent de sortilèges assoiffés
on dit des mots à voix secrète suintant des luttes sans merci entre la voracité du Vert et nos appétits d'autres règnes
ah ! moi je dis que tant de vert nous empoigne et nous déborde, qu'il fait naitre des bras menaçants au bord de nos sentiers
qu'il balance à la dérobée des tentacules de vampire contrarié et des impatiences ricanantes
je cherche le silex, le sable, l'eau casquée de nos vains combats
mais c'est encore lui qui nous gagne et nous étouffe, qui nous gave de prairies grasses
où l'on se perd, encore une fois
encore une fois
sans qu'aucun caillou blanc nous montre la sortie

forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes
forêts corréziennes

forêts corréziennes

Partager cet article

commentaires

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Chroniques, poésies, photos, créations pour illustrer mes voyages, mes rencontres avec les humains solidaires, avec l'Art et les cultures, ici et partout ailleurs. Livres parus à ce jour : "lettres d'Anisara aux enfants du Togo" (Harmattan), "Villes d'Afrique" et "Voyager entre les lignes" (Ed. Le Chien du Vent)
  • Contact

Rechercher