Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 16:41

il y a un chapitre du livre qui s'appelle: "trop de viande ne gâte pas la sauce" ...

citation d'un de ces innombrables proverbes africains, dits de sagesse, qui nous invitent à chercher le pragmatisme partout, y compris là où l'on ne veut pas s'avouer qu'il se trouve !

ce qui signifie en gros qu'il n'est pas inutile d'avoir "plusieurs cordes à son arc" en ce qui concerne l'espérance d'être exaucés de ses prières et autres demandes impossibles à satisfaire face à la vacuité du ciel ! au cas où la flèche atteindrait plutôt l'un ou plutôt l'autre de ces buts espérés, pourquoi ne pas en tirer plusieurs, donc ?

c'est évidemment très loin de ma conception de la laïcité et de mon agnosticisme fermement établi
mais cela vaut le coup de réfléchir à une réponse plausible face aux questions sur lesquelles le voyageur ne manque jamais d'être interrogé : "et toi, tu pries qui ?"
lorsqu'on répond "personne", ça semble toujours un peu court face aux interrogations métaphysiques, ou peut être tout simplement aux exigences alimentaires, de celui qui nous la pose, cette fameuse question ...

je n'ai pas trouvé à ce jour de réponse plus éclairée, plus pertinente, plus satisfaisante pour tout le monde que celle d'un quasi inconnu du début du 20è siècle, Jules Lermina - auteur de "l'ABC du libertaire" - anarchiste écrivain comme ce début de siècle dernier savait seul en produire et qui dit ceci :

/... Mais on ne crée pas un dieu de fantaisie, perdu dans les brumes de l'inconnaissable, pour ne point, très promptement, chercher à le rapprocher de soi.
Bien vite, on parlera de sa bonté, de sa justice, et comme tout autour de nous n'est que déséquilibre et injustice, le pas sera vite franchi vers des compensations paradisiaques tenues en réserve par son infinie miséricorde.

Et toujours cette antienne : Dites tout ce que vous voudrez, l'idée de Dieu est nécessaire.

En effet, elle est nécessaire pour tous ceux qui n'ont pas le courage d'envisager la situation réelle, à savoir que nous sommes le produit d'une évolution cosmique dont le secret jusqu'ici nous échappe, mais qu'en même temps, il est un fait certain, positif, c'est que la terre nous appartient et que notre devoir est de tirer le meilleur profit possible de l'habitat qui nous a été dévolu, de le transformer, par l'emploi de toutes nos énergies vitales, en un séjour de bien-être et de moindre souffrance possible.


Quand on a dit ça, n'a-t-on pas tout dit, rien de trop, rien de moins ?

Le petit opuscule de Lermina , très agréable à lire, est paru aux éditions "mille et une nuits" au prix de 2€50 !!!

Partager cet article

publié par d.dieterlé et jules lermina - dans politique et social
commenter cet article

commentaires

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Après la publication de mes livres "lettres d'anisara aux enfants du Togo" et "Villes d'Afrique", ce blog rend compte en chroniques, poèmes, photos, dessins, des rencontres avec les humains et la solidarité, avec la poésie, l'art, les cultures, l'Afrique et les voyages.
  • Contact

Rechercher