Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 11:21

j'ai parlé une fois déjà en employant ce terme contradictoire qui recense pourtant une infinité de moments où la vie s'acharne à nous faire saisir la démesure de nos envies face à la stérilité de nos réalisations, mais avec, dans le même temps, la capacité d'en rire parce que la vie qui coule dans nos veines est aussi la source de nos plaisirs !

exarcerbé par l'argile rouge du sang originel, ce désespoir est aussi violent que le rire est vaste sur la terre, là bas ...
on se prend au même jeu, on lâche ses chevaux de raison mesurée et l'on se bâtit un rêve à la taille de nos démesures, et l'on chûte, aussi souvent, parce que la terre est comme partout, aussi souvent muette que le ciel !

une de mes lectrices qui a connu mon parcours de comédienne me parle "d'enchantement pourrissant", terme qui évoque un spectacle que j'ai joué il y a une quinzaine d'années à partir du texte d'Apollinaire : "L'Enchanteur Pourrissant" , c'est à dire l'histoire poétique de l'enchanteur Merlin pris au piège de la fée Viviane dans la forêt de Brocéliande
le rapport entre cet imaginaire celtique, sylvestre et liquide n'est pas si loin de ce pessimisme brûlant, corrompu et légendaire de la terre africaine

peut être parce que les celtes, eux non plus ne privilégiaient pas l'écriture, peut être parce qu'ils croyaient aux mythes, et à une force d'esprit qui s'oppose à l'ordre matérialiste, constructeur de notre monde d'occident "romanisé", peut être parce qu'ils aimaient l'image de ce que nous appelons aisément "désordre" et qui est seulement "un ordre autre" dans l'organisation mentale des idées et des sociétés.
Ce qui définit au fond la culture, dans l'expression de toutes ses différences  

voici quelques phrases de la lettre écrite par mon amie Chantal


".../ Quel imaginaire poétique et lyrique qui nourrit un langage imagé, parfumé, palpable et sonore dans une avalanche de métaphores.
En même temps la vision réaliste, dure, non complaisante d'une société des hommes violente et corrompue nous saisit et contribue à dégager une sorte de spleen, d'enchantement pourrissant.

Humaine, sincère et prudente tu laisses un espoir aveugle à ces jeunes africains, pour ne pas dire peu d'espoir.

Personnellement je pense qu'ils implorent l'aide financière et technologique des pays dits développés et que notre amour ne serait qu'un plus, la cerise sur le gâteau.
Il serait bien de les mettre en garde contre toutes les convoitises actuelles et d'insister sur le fait que l'éducation sera le meilleur secours en toute circonstance...

J'ai aimé ce livre, réellement différent, chargé de cette forte émotion libératrice qui s'appelle catharsis."

Partager cet article

publié par d.dieterlé - dans en retour
commenter cet article

commentaires

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Après la publication de mes livres "lettres d'anisara aux enfants du Togo" et "Villes d'Afrique", ce blog rend compte en chroniques, poèmes, photos, dessins, des rencontres avec les humains et la solidarité, avec la poésie, l'art, les cultures, l'Afrique et les voyages.
  • Contact

Rechercher