Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 20:02
j'étais il y a deux jours chez des amis libraires, des vrais, de ceux qui vendent des livres et pas des savonnettes de marketing préfabriquées en forme de millefeuilles de papier.
L'un me dit avec tristesse : on est obligé de réduire le rayon poésie, personne n'en n'achète, ni n'en lit plus ...

on constate pourtant que grâce à Internet et autres moyens de communication faciles, il n'y a jamais eu autant de poètes en herbe !
plutôt bien, alors, mais ...

il faut lire aussi
les grands et les petits poètes
pas seulement vouloir être lus, entendus, compris, appréciés, admirés mais
entendre, écouter, aimer, comprendre, apprécier, admirer

apprendre aussi, comme on apprend la menuiserie avec un maître artisan, ou la musique avec un bon accompagnateur
apprendre et travailler, apprendre et polir son langage, et chercher au delà d'une simple et personnelle expression à atteindre ce qui est la source commune des questions que pose la poésie
auxquelles elle ne répond jamais, car tel n'est pas son rôle

je ne dis pas que la culture populaire n'a pas sa raison d'être (celle précisément que véhicule Internet ), mais qu'un texte de poète est tout sauf facile, limpide et immédiat

la poésie ne sert à rien, certainement, elle n'a pas de fonction thérapeuthique ou d'ambition de communication
elle EST

elle est elle-même la forme la plus aboutie, sophistiquée, peut être, et mystérieuse de ce qu'un esprit humain est capable de faire avec le langage
et pourtant, à cause, ou en dépit de cette incertitude qu'elle véhicule elle apporte souvent des lumières inattendues sur ce qui est obscur, douloureux et tellement humain

si un soir de tristesse, ou d'angoisse, vous écrivez sur vos cahiers secrets la source de vos désespoirs, vous aurez fait un pas
si vous ouvrez un livre de poésie, vous sentirez sur votre tête se poser une comète qui ne dit pas son nom,
mais qui déchirera la nuit de vos souffrances par un trait de joie pure

vous dites : peut être ?
essayez ESSAYEZ !

Partager cet article

publié par dominique dieterlé - dans chroniques
commenter cet article

commentaires

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Après la publication de mes livres "lettres d'anisara aux enfants du Togo" et "Villes d'Afrique", ce blog rend compte en chroniques, poèmes, photos, dessins, des rencontres avec les humains et la solidarité, avec la poésie, l'art, les cultures, l'Afrique et les voyages.
  • Contact

Rechercher