Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 18:02
 

 

 

Il me restait la tristesse et la mélancolie d'une ville ensablée dans un sombre passé, ou que dans tous les cas, je ne savais comprendre.  

Pas d'immédiateté, peut être à cause de l'écriture qui ne dit rien, de l'absolue étrangeté des visages qui ne se sont pas ouverts.

Mais le dernier matin, je sentis tout à coup, balayant le champ du bel azur, le vent de ces couleurs que j'avais occultées. Et la ville me parut, à cet instant, ouvrir un pan de ses secrets qui ne se trouvent pas dans les profondeurs auxquelles elle croit se perdre, mais dans la légèreté printanière d'un coup de pinceau posé sur l'hiver des regards.

J'ai cueilli les couleurs sans poser de questions.

Juste un moment de grâce sur l'impénétrable griffure des mots qui nous échappent.

 

 

DSC02004 DSC02362DSC02328 DSC02360

DSC02375 DSC02378

DSC02379 DSC02382

DSC02392 DSC02386

DSC02399 DSC02400

DSC02410 DSC02415

DSC02454 DSC02418

DSC02411 DSC02419

DSC02465 DSC02446

DSC02426 DSC02469

 

album couleurs de kiev

Partager cet article

commentaires

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Chroniques, poésies, photos, créations pour illustrer mes voyages, mes rencontres avec les humains solidaires, avec l'Art et les cultures, ici et partout ailleurs. Livres parus à ce jour : "lettres d'Anisara aux enfants du Togo" (Harmattan), "Villes d'Afrique" et "Voyager entre les lignes" (Ed. Le Chien du Vent)
  • Contact

Rechercher