Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 17:56

se départir de quelque sorte, dont il ne reste rien et pas moi, mais pas moi

virer de bord, tourner le dos, attendre que revienne le goût du plus loin que j'imagine, ce grand départ aux saveurs de coco, qui va vers il ne sait pas où

 

les habits, les orages, les manches toutes retournées et quelquefois l'on sait,

et quelquefois pas, où l'on voudrait aller

mais au milieu du fleuve,

Michel Serres dans le "tiers instruit" parle de ce moment où l'aller est moins grand à exécuter que le retour

alors ...

on exécute, à petits feux, on installe, on y flotte, mais à peine installé, voici la fin du droit à ne rien faire

alors partir plus loin, partir plus nu, partir sans se retourner, ni les habits, ni les semelles,

 

je ne vais pas où quoique ce soit m'attend, je me tire, je dégage la voix encombrée des matins trop petits et des soirs sans issue

 

beaucoup de mots et peu de temps

 

juste le temps de ne rien faire, comme je voulais

et de dire merde à ceux qui restent

 

pour leur porter bonheur

ou pour ne rien dire d'autre

quand le malheur les tient fermés sous leurs cheveux qui se désolent

de rester sur leur tête, et de ne plus voler

 

venez à moi cheveux, et tête et tout le reste, la place est chaude

le temps est vide, moi je ne me retournerai pas,

croyez moi

Partager cet article

commentaires

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Chroniques, poésies, photos, créations pour illustrer mes voyages, mes rencontres avec les humains solidaires, avec l'Art et les cultures, ici et partout ailleurs. Livres parus à ce jour : "lettres d'Anisara aux enfants du Togo" (Harmattan), "Villes d'Afrique" et "Voyager entre les lignes" (Ed. Le Chien du Vent)
  • Contact

Rechercher