Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 15:28

Le poids de l’état d’âme, ou le poids du silence

Creusent en arrière un espace d’oubli

On s’efface, on retombe, on voudrait bien aller

Il n’y a pas de corps, et plus de ronde

entre poings durs et chanson dévoyée

Que la douceur venimeuse

parée de neige et de frisson

 

Un jour secoue la pesanteur,

un jour qui tente un rire cassé

un jour, l’un et l’autre et l’une

et bien des autres

scandent à l’envi que si la mort est proche

elle garde en mémoire le fracas des espérances

 

ils laissent tout au fond le poids de l’âme et du silence

un jour, celui là, ou un prochain, ils verront mieux

que la blancheur ne nous pardonne pas

et qu’elle peut différer le temps des retrouvailles

 

je ne sais si ma tête et mon âme sont remises debout

mais je sais qu’il est dans l’ombre un autre fleuve

rouge de sang et de cris

qui sont, et mon sang et mon cri

que je ne comprends pas, mais

qui touchent mon visage d’un désir salé

d’oiseaux marins partis à tire d’aile

 

et je les suis, et je les suis

 

les yeux que je retrouve

sont des milliers

Partager cet article

commentaires

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Chroniques, poésies, photos, créations pour illustrer mes voyages, mes rencontres avec les humains solidaires, avec l'Art et les cultures, ici et partout ailleurs. Livres parus à ce jour : "lettres d'Anisara aux enfants du Togo" (Harmattan), "Villes d'Afrique" et "Voyager entre les lignes" (Ed. Le Chien du Vent)
  • Contact

Rechercher