Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 18:23

 

il ne s'agit pas de refaire, de redire, de renaître

mais,

laver une impression gribouille sur un sale mur qui coule en petits ruisseaux de poussière gluante

La poussière n'est jamais gluante, ai-je murmuré. Tu ne sais pas ce que tu dis.

Je ne veux pas, ça non, revivre

Je veux, glisser dans la grisaille, sortir de l'autre coté

du coté neuf, brillant, au delà du mur traversé

au delà du plâtre et de la brique, là où se déploie la symphonie des éclats solaires

Les symphonies m'ont toujours emmerdé, j'ai dit,

un son massif où ne se reconnait aucune délicatesse de corde, de touche, de souffle.

Je veux courir dans cette prairie, de l'autre coté du mur

me faire bouffer par le vent

chanter pour le printemps qui vient.

Moi, mon hiver au coeur, crépuscules bleus, février trop court, camélia d'avance jauni,

fenêtres closes, moi

je me dis

y aura-t-il un printemps ?

et l'autre, rêveuse, elle, ne répond jamais .

 

 

soird'hiver

Partager cet article

publié par dominique dieterlé - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Après la publication de mes livres "lettres d'anisara aux enfants du Togo" et "Villes d'Afrique", ce blog rend compte en chroniques, poèmes, photos, dessins, des rencontres avec les humains et la solidarité, avec la poésie, l'art, les cultures, l'Afrique et les voyages.
  • Contact

Rechercher