Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 13:40

elle se nomme évidemment au singulier dans ce qu'elle a de distance face au prosaïque quotidien

elle se nomme et s'effiloche dans un haillon de minutes égarées, ici et là et encore ailleurs, mais jamais où on l'attendait

si l'on ne prend pas de vacance en hiver, ou de vacance chez soi, ce n'est pas seulement pour la brièveté des jours ou l'impossible rêverie de l'intérieur, mais c'est aussi à cause de cette incapacité qu'on éprouve alors d'entrer en errance au hasard de moments dont on ne fera rien, au bout du compte

dont on ne comptera même pas les furtifs passages

les jours sont longs, sont ils donc infinis ?

le chant obstiné d'un oiseau m'aura soudain happée, ou le bourgeonnement d'un fruit, que j'en aurais presque oublié ma destination

faut-il encore avoir destination ?

qu'importe le destin, la chaleur et la lumière sont à nos portes, leur refuserons nous l'invitation d'une heure, d'un jour, d'une semaine ?

le soir est doux, il ne convient pas aux ruminations, il prend l'air et s'accorde à la lenteur du vide

tout comme je le fais, redoutant l'hiver, espérant parfois secrètement reprendre un peu d'ouvrage

mais qui donc a rendu ce métier si léger, ne vient il pas de s'envoler ?

la langueur satisfaite a remplacé mes exigences

eh bien, tant pis !

 

fleurdeslandes

Partager cet article

commentaires

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Chroniques, poésies, photos, créations pour illustrer mes voyages, mes rencontres avec les humains solidaires, avec l'Art et les cultures, ici et partout ailleurs. Livres parus à ce jour : "lettres d'Anisara aux enfants du Togo" (Harmattan), "Villes d'Afrique" et "Voyager entre les lignes" (Ed. Le Chien du Vent)
  • Contact

Rechercher