Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 11:08

Foot toujours

 
Inutile de commenter les déboires prévisibles du foot français en déroute, mais à tout moment, les sénégalais (supporters) m'interpellent dans la rue: "et avec la France, y'a quoi?" J'ai envie de répondre: le foot ce n'est rien, si vous voyiez le reste !
Des perdants il en faut, ce n'est pas grave ! mais le reste : arrogance et luxe vulgaire,  déficit de l'âme, indigence de la pensée et de l'imagination, caricature politique, solidarité clouée au pilori de la bêtise et de la corruption, c'est cela qui fait peur, non pas que notre image "franco-française" en sorte écornée, mais que nous n'ayons plus, dans ce pays, la capacité d'être autre chose que cette image-là !
Sans compter les "reprises en main", plus inquiétantes encore, que tant de faiblesses peuvent annoncer.


Allez les africains! réveillez-vous, votre rêve de paradis occidental part en déconfiture, si ce n'est en vomissure...
Et d'ailleurs, le paradis ça n'existe même pas !
(au fait... Italie et France, mêmes bouffons, même combat !


au dispensaire

 

Avec l'amie qui m'accueille, j'assiste à une séance de consultation qu'elle donne au dispensaire du quartier.

Bébés fiévreux ou dénutris,  planning familial, ou maux de ventre sont au menu, comme chaque jour.


Une fille de 16 ans (elle semble tooute petite; a-t-elle vraiment 16 ans ?), enveloppée de la tête au pied dans un long voile noir, vient consulter avec une amie qui traduit questions et réponses. La petite est mariée depuis 5 mois, et souffre de dysménorrhée. L'infirmier parvient à lui faire dire que les rapports sexuels aussi sont douloureux. Il prescrit une ordonnance et conseille une consultation gynécologique si les problèmes persistent.

Elle répond difficilement aux questions et ne se rappelle pas avoir été excisée. Seul un examen peut révéler l'origine des problèmes... le fera-t-elle ? Geneviève me dit, "si ça se trouve elle a été "cousue" en même temps qu'excisée toute petite, et ne sait rien de son corps, de ce qu'elle a ou non subi, et de ce que son mari a forcé la nuit de noces !"
On ne peut pas dire... Il peut s'agir de tout autre chose, mais l'air effrayé et triste de cette gamine me touche profondément.

Comme chaque fois qu'on est confronté à un sentiment d'horreur et de pitié face au mal que subissent les enfants, et tout particulièrement les petites filles.

 


Partager cet article

publié par dominique dieterlé - dans from Africa
commenter cet article

commentaires

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Après la publication de mes livres "lettres d'anisara aux enfants du Togo" et "Villes d'Afrique", ce blog rend compte en chroniques, poèmes, photos, dessins, des rencontres avec les humains et la solidarité, avec la poésie, l'art, les cultures, l'Afrique et les voyages.
  • Contact

Rechercher