Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 21:06

Son nom de bonbon cache un jeu complaisant où la terre se divise
j'ai goûté au souffle de sa langue cognant les dents éclatantes et carnassières des rues, des monuments, des colonnades coloniales
goûté la magnificence des églises où l'argent et les joyaux ruissellent en offrandes torturées
goûté l'ordonnance des jardins, des arches de pierre, des climats qui coulent en gorges douces
Sucre est un puits à la ceinture de marbre où l'Histoire bouillonne de ses noirceurs secrètes
qui a le droit pour elle, et la fierté de ses indépendances
la lumière matinale de Sucre s'oppose à l'enceinte nocturne des montagnes rouges, où le sang de la haine illumine les crêtes
entre deux mâchoires, le loup ne choisit pas son camp, il danse sur les ruines et mord, lui aussi, dans le tissé multiple des manteaux indiens, qui racontent, qui se taisent, et strient de cent couleurs les ruelles blanches de la ville endormie,
jusqu'au bord de la terre désolée

 

 

Suc.17

 

d'autres images de la ville de Sucre et du village de Tarabuco : album

 

Tar.04

Partager cet article

publié par dominique dieterlé - dans amérique latine
commenter cet article

commentaires

Hazlo 03/04/2011 18:25


Moi aussi j'ai souvent entendu le nom de cette ville comme celui d'un bonbon! Les mots véhiculent leurs images et leurs charges de mystères : Sucre!
Comme tous les autres ce billet de voyage est à lire et à relire!..
Amitiés


Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Après la publication de mes livres "lettres d'anisara aux enfants du Togo" et "Villes d'Afrique", ce blog rend compte en chroniques, poèmes, photos, dessins, des rencontres avec les humains et la solidarité, avec la poésie, l'art, les cultures, l'Afrique et les voyages.
  • Contact

Rechercher