Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 14:03

 

pour un ami poète, Gil Refloch, un véritable connaisseur et amoureux des surréalistes, qui vient de mourir à Brest, cette épitaphe, que j'avais écrite pour lui, il y a vingt ans peut être, lors de nos exercices "Quimper-et-poétique" à la manière de ... Philippe Soupault (qui écrivit donc, dans un recueil, des épitaphes fictives pour tous ses amis surréalistes de l'époque)

 

et pour Olivier, un de ses bons copains (et un des miens) qui vit un triste temps !

 

 

Ci-Gil

Floc et re-floc

et ploc et ploc et ploc

quand la pluie s'est arrêtée,

tu es mort

maintenant on ne sait plus très bien, ni le haut, ni

le bas, ni le profond, ni le vénéneux, ni l'opulent

Plus d'excès aucun

Excepté le trop tard

qui ploque et reploque

dans les flaques brillantes

d'absence illimitée.  

 

orion3

Partager cet article

commentaires

O
Belle mémoire Dominique, et merci
Répondre

Repères

  • : ANISARA
  • ANISARA
  • : Chroniques, poésies, photos, créations pour illustrer mes voyages, mes rencontres avec les humains solidaires, avec l'Art et les cultures, ici et partout ailleurs. Livres parus à ce jour : "lettres d'Anisara aux enfants du Togo" (Harmattan), "Villes d'Afrique" et "Voyager entre les lignes" (Ed. Le Chien du Vent)
  • Contact

Rechercher